31 décembre 2021

Qu’est-ce qu’une psychothérapie ?

5/5 - (52 votes)

Pour résoudre leurs problèmes émotionnels et psychologiques , de plus en plus de personnes se tournent vers la psychothérapie. Ce traitement vise en effet à provoquer des changements dans la manière de penser et agir chez une personne. Le but est de la soulager de sa souffrance, l’aider à mieux se comprendre et interagir avec les autres. Avant d’aborder les différents types de psychothérapies qui existent et leurs avantages, voici ce que vous devez savoir sur le rôle joué par le psychothérapeute et à quoi sert cette pratique.

 

Quel est le rôle d’un psychothérapeute ?

 

Le psychothérapeute travaille avec les patients afin de les aider à surmonter tous types de troubles, qu’ils soient psychologiques, relationnels, sexuels, sociaux ou comportementaux. Son rôle est de :

  • analyser les troubles actuels du patient ainsi que l’influence du passé sur le présent,
  • écouter, conseiller et accompagner,
  • aider les patients à s’aimer et à s’accepter sans les juger,
  • aider les patients à comprendre les autres et à mieux se comprendre,
  • aider les patients à modifier leurs modes de pensée inadaptés ainsi que leurs comportements,
  • proposer des suggestions non directives et des conseils aux patients, etc

D’autre part, le psychothérapeute a également pour rôle de diagnostiquer les problèmes de santé mentale des patients et en réduire les symptômes. Le psychothérapeute est en effet habilité à évaluer les troubles psychologiques dont souffrent les patients et trouver des solutions adéquates pour leur bien-être et leur santé mentale. De plus, ce professionnel enseigne aux patients les différentes manières de résoudre efficacement les troubles émotionnels, professionnels et relationnels dont ils souffrent à travers un processus de changement progressif.

 

psychothérapie lausanne

 

À quoi sert une psychothérapie ?

 

Également appelée « thérapie par la parole », la psychothérapie est un moyen d’aider une personne à résoudre ses problèmes d’ordre émotionnelle ou les maladies mentales dont elle souffre. En d’autres termes, la psychothérapie sert à diminuer et éliminer les symptômes handicapants afin d’améliorer le bien-être de la personne et lui permettre de s’épanouir pleinement. Parmi les problèmes généralement résolus par la psychothérapie, on peut citer :

  • l’impact d’un traumatisme,
  • les difficultés à faire face à la vie quotidienne, qu’elle soit personnelle, familiale ou professionnelle,
  • les problèmes causés par une maladie médicale ou une perte (décès d’un être cher par exemple).

La psychothérapie aide également à traiter des troubles mentaux spécifiques comme le stress post-traumatique, la dépression, les troubles du comportement… La thérapie peut être destinée aussi bien aux enfants qu’aux adultes et peut être menée dans un cadre familial, individuel, en groupe ou en couple. In fine, la psychothérapie peut également être associée à d’autres thérapies et avec la prise de médicaments si besoin.

 

Quels sont les différents types de psychothérapie ?

 

Il existe différentes approches psychothérapeutiques qui reposent sur des modèles théoriques différents, mais avec le même but : soulager le patient de ses maux. On compte en général 5 grands types de psychothérapie.

 

La thérapie systémique

 

La thérapie systémique peut être réalisée entre le thérapeute et le patient. Elle est alors dite individuelle. Dans d’autres cas, elle peut également être familiale ou de groupe. Dans ce cas, chaque membre du groupe est pris en charge de manière personnelle afin de traiter les dysfonctionnements relationnels qui ont des effets négatifs sur l’équilibre psychique du patient témoin. Plus concrètement, l’approche systémique consiste à soigner le patient en se basant sur l’écosystème dans lequel vit ce dernier.

 

La thérapie cognitive et comportementale (TCC)

 

La thérapie cognitive et comportementale es ciblée dans la prise en charge des patients souffrant de :

  • dépression,
  • troubles anxieux,
  • phobies,
  • troubles du comportement alimentaires,
  • troubles obsessionnels compulsifs, etc.

La thérapie cognitivo-comportementale cherche avant tout à comprendre le fonctionnement des comportements et à identifier les croyances qui limitent les pensées du patient afin de les déconstruire. En d’autres termes, elle favorise la transformation des comportements, des pensées et des émotions du patient afin de les rendre plus adaptés à son bien-être et à son épanouissement. Cette technique permet au patient de se revaloriser en prenant conscience de son potentiel et de ses qualités. La thérapie cognitivo-comportementale ne s’attache pas à trouver l’origine, la cause de la problématique.

 

La thérapie psychodynamique- psychanalytique

 

La thérapie psychodynamique-psychanalytique se centre autour de l’analyse des conflits inconscients qui empêchent la personne de s’épanouir au quotidien. Le principal objectif de l’approche analytique est d’identifier, mais également de comprendre les causes inconscientes qui sont à l’origine de la souffrance ressentie par le patient afin de les traiter efficacement. Pour y parvenir, le thérapeute utilise la technique d’analyse du transfert, ainsi que l’analyse des rêves, des influences transgénérationnelles, des projections et des mécanismes inconscients sous-jacents aux manifestations dans le quotidien. Cela permet au patient de mieux comprendre son fonctionnement et devenir plus responsable de ses actions. La psychanalyse va s’intéresser aux relations intrafamiliales analysées uniquement du point de vue du patient, contrairement à la systémique qui prendra en considération la dynamique du groupe sans se focaliser sur un individu en particulier.

 

La thérapie interpersonnelle (TIP)

 

Se basant spécialement sur les théories de l’attachement, la thérapie interpersonnelle est utilisée par les psychologues pour traiter les troubles bipolaires ainsi que les dépressions. Par exemple, elle part du principe que la dépression du patient est principalement causée par ses relations interpersonnelles qui ne lui permettent pas de trouver du soutien adéquat pouvant favoriser son épanouissement quotidien.

 

La thérapie existentielle ou humaniste

 

Le principe de la thérapie existentielle est basé sur les capacités du patient à comprendre et à trouver lui-même des solutions adéquates à son mal-être mental et émotionnel. Lors d’une thérapie basée sur une approche humaniste, le thérapeute joue un rôle d’accompagnant afin de permettre au patient de prendre lui-même conscience de ses capacités et de ses qualités.

 

psychothérapeute lausanne

 

Qui doit-on consulter pour une psychothérapie ?

 

Le professionnel qualifié pour organiser des séances de psychothérapie est le psychothérapeute. Il s’agit d’un professionnel de la santé mentale agréé qui est spécialisé dans l’aide aux personnes afin de leur permettre de développer de meilleures compétences émotionnelles et cognitives. Le psychothérapeute est doté d’une formation post-universitaire très avancée allant de 4 à 6 ans. Il peut être psychologue-psychothérapeute ou médecin-psychiatre. Ces deux formations de base sont complémentaires.

 

Consulter un psychiatre

 

En raison de son cursus universitaire en médecine, le psychiatre est habilité à prescrire des médicaments, fournir des arrêts de travail, etc . Le médecin-psychiatre peut consulter dans un cabinet privé, mais également dans des structures médico-psychologiques qui permettent des prises en charge pluridisciplinaires lorsque les troubles mentaux sont plus importants et nécessite une responsabilité médicale.

 

Consulter un psychologue

 

Le psychologue-psychothérapeute peut également être consulté lorsque vous avez besoin de suivre une psychothérapie. Le psychologue a fait ses études dans le cursus de la psychologique exclusivement, il n’a dont pas la possibilité de prescrire un traitement médicamenteux (bien que sa formation post-universitaire lui fournissent de solides connaissances en la matière), il n’est de ce fait pas habilité à fournir une ordonnance médicale. Il est en revanche habilité à poser un diagnostic psychiatrique. Les psychologues-psychothérapeutes travaillent tant en cabinet privé que dans les institutions médico-psychologiques. D’autre part, les consultations psychologiques peuvent traiter les problèmes d’anxiété, de dépression ou de troubles du comportement entre autres. Il existe des psychologues spécialisés pour les enfants ou dans les problèmes que rencontrent les adolescents.

 

Quels sont les bienfaits d’une psychothérapie ?

 

De nos jours, dans certaines sociétés, faire appel à un professionnel de la santé mentale reste encore un sujet tabou. Pourtant, le soutien psychologique à travers des séances de thérapie, qu’elles soient individuelles ou en groupe, permet de soigner le mental. Nombreux sont en effet les bienfaits d’une psychothérapie, tant pour résoudre un trouble psychique que pour du développement personnel.

 

Surmonter les souffrances psychologiques

 

D’une façon générale, la psychothérapie fait partie des traitements les plus efficaces qui visent le mieux-être d’une personne. Grâce à l’emploi de méthodes thérapeutiques comme l’hypnose, la PNL, l’EMDR, la sophrologie, TPRN… la psychothérapie apporte en effet des changements significatifs sur le plan physique et psychique. D’autre part, la psychothérapie permet de détecter les causes profondes d’un choc émotionnel causé par exemple par un stress intense, une détresse respiratoire, un trouble du sommeil et de trouver rapidement des pistes de solution.

 

Apprendre à mieux se connaître

 

La psychothérapie est également un traitement qui permet de faire face efficacement à des crises existentielles en apprenant à mieux se connaître. En cherchant à comprendre les causes des souffrances, les comportements inadaptés ainsi que les ressentis négatifs, la psychothérapie permet en effet de révéler les modes de fonctionnement d’une personne.
En d’autres termes, elle permet aux personnes qui souffrent de crises existentielles, entre autres, de connaître les raisons pour lesquelles elles agissent de telle ou telle manière et de comprendre pourquoi elles adoptent un comportement à la place d’un autre. Ce qui permet à l’individu d’accepter pleinement son individualité d’une part, mais également d’apprendre à se réinventer pour aller mieux.

 

Se sentir écouté et compris

 

Quelle que soit la technique utilisée par le psychothérapeute, la psychothérapie est avant tout une interaction humaine entre un groupe d’individus. Il s’agit en effet d’une alternative idéale lorsqu’une personne a besoin de se confier à un autre. Le psychothérapeute est la personne adaptée qui offre cette écoute sans toutefois porter de jugement, mais également le professionnel qui apporte une solution adaptée à vos besoins.

 

faire une psychothérapie à Lausanne

 

Comment réussir sa psychothérapie ?

 

Entreprendre une psychothérapie n’est pas aussi facile qu’il y paraît. D’après les statistiques, après quelques séances, beaucoup de patients ont en effet tendance à abandonner leur thérapie. Pour éviter ce phénomène appelé « Drop out », il est nécessaire de prendre certaines précautions.

 

Apprendre à être patient

 

Une thérapie demande du temps. Cela signifie qu’il faut s’attendre à suivre plusieurs séances par semaine ou étalées parfois sur plusieurs mois avant de constater une amélioration de votre état. Et pour cause, le cerveau humain intègre les compétences techniques de manière différente par rapport aux compétences émotionnelles. Il faut donc du temps avant d’acquérir les bons réflexes qui permettent de se sentir mieux.

 

Faire preuve d’ouverture d’esprit

 

Selon Albert Einstein, les problèmes ne peuvent pas être résolus avec les mêmes modes de pensée qui en sont les causes. En d’autres termes, pour que votre psychothérapie fonctionne, vous devez être prêt à apprendre, mais également à accepter de nouvelles façons d’avancer vers vos valeurs. Bien sûr, cela ne sera pas aussi facile puisque ces nouvelles méthodes ne correspondent pas forcément à votre tempérament ni à vos habitudes. Cependant, pour réussir votre thérapie, vous devez être capable d’ouvrir votre esprit et accepter différentes méthodes qui favoriseront votre processus de changement.

 

Être sincère avec son thérapeute

 

Au cours de la thérapie, certains sujets sont parfois évités par les patients de peur d’être mal jugés ou par crainte de froisser le thérapeute. Ceci est pourtant une grande erreur, car la réussite de votre thérapie dépend fortement de votre authenticité et de votre sincérité avec votre thérapeute. Pour faire avancer la démarche de façon active, il est donc recommandé d’être « vrai » pendant la thérapie.

Vous aimerez
peut-être

Prenez rendez-vous

Le but est d’apprendre à mieux vous connaitre pour mieux vivre avec soi et les autres.